Le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, a écarté hier à Alger, l’idée d’organiser un match amical entre les sélections algérienne et française de rugby. «Ce n’est pas possible de jouer actuellement un match amical entre la France et l’Algérie parce qu’il y a une grande différence de niveau entre les deux parties.
Ce n’est pas intéressant pour les deux côtés», a estimé Laporte lors d’une conférence de presse organisée en marge de la signature d’un protocole de rapprochement entre les Fédérations algérienne et française de rugby. Selon Laporte, son objectif principal est d’aider la Fédération algérienne sur d’autres volets plus importants.
Aider la FAR est l’objectif principal
«Notre objectif est d’aider la Fédération algérienne sur plusieurs volets, mais l’idée de jouer un match amical est écartée actuellement. On ne pourra pas s’engager sur des choses qu’on ne pourra pas tenir», a expliqué l’ancien sélectionneur du XV de France. Les Fédérations algérienne et française de rugby représentées respectivement par leurs présidents Sofiane Abdelkader Ben-Hassen et Bernard Laporte ont procédé dimanche à la signature d’un protocole de rapprochement entre les deux parties.Avant sa finalisation et donc son possible enrichissement, ce protocole comporte déjà trois volets, à savoir l’arbitrage, les éducateurs et les échanges.n