Des peines allant de 5 à 12 ans de réclusion criminelle ont été prononcées jeudi dernier par le tribunal criminel près la cour de Sidi Bel Abbès à l’encontre de 5 membres d’un réseau national de trafic de drogue répondant aux initiales J. Y., B. M., GH. M., B. M. A., KH. A. et la perpétuité par contumace à l’encontre du baron T. N., toujours en fuite. Les éléments de la gendarmerie nationale de Sidi Bel Abbès, qui avaient dressé un barrage au niveau de la route nationale 13 à proximité de la commune de Sidi Brahim, avaient intercepté un véhicule de marque Renault 21, qui transportait une quantité de plus de 18 kg de kif traité. Au cours de l’enquête préliminaire, le conducteur du véhicule avait déclaré qu’il était chargé de transporter la marchandise à la ville d’Oran en contrepartie de 60 millions de centimes.
Il prétendra que sa situation sociale l’a poussé à intégrer le réseau de trafic des drogues et a dénoncé les autres membres du réseau national, qui active à travers plusieurs wilayas du pays, depuis Tlemcen jusqu’à Alger. Devant le tribunal criminel, les cinq prévenus ont reconnu qu’ils activaient parmi le réseau organisé conduit par T. N., toujours en fuite.
Le représentant du ministère public a requis la peine de 20 ans de réclusion criminelle, pour les trafiquants de drogue. n