Il y a une année, la Caisse nationale des assurances sociales (Cnas) de Sidi Bel Abbès a mis en place un service d’assistance sociale d’aide aux assurés sociaux défavorisés et aux besoins spécifiques à leur domicile. Un service qui prend en charge les franges vulnérables, en assurant le rôle d’intermédiaire entre la Cnas et l’assuré, afin de faire profiter ces derniers des prestations qui leur sont offertes. Parmi les missions du service, apporter l’aide sociale aux personnes aux besoins spécifiques et personnes âgées, afin de leur éviter toutes les difficultés rencontrées dans leur rapport avec l’administration publique, les établissements de santé, l’office des prothèses pour handicapés, ainsi que d’autres structures. Selon le chargé du service, l’assuré social en difficulté de santé ou personne âgée, appelle par téléphone l’agent de la cellule d’écoute pour demander prise en charge et ce dernier se déplacera vers son usager à domicile pour écouter ses préoccupations et effectuer les démarches administratives nécessaires sans difficulté. Le chargé de la mission en possession du dossier médical de son usager entreprendra toutes les démarches administratives afin de le faire bénéficier de toutes les prestations, offertes par la Cnas, entre la prise de rendez-vous pour les radiologies et analyses sanguines, au niveau de ses établissements et autres cliniques conventionnées. La Cnas, qui est au service de ses assurés, a ouvert un cabinet dentaire, un service de rééducation dans la communes de Sfisef et au chef-lieu de wilaya et est conventionnée avec deux prothésistes et deux médecins généralistes également à Sidi Bel Abbès et Sfisef. Pour aussi soulager la difficulté de ses assurés, la Cnas a mis en place des guichets spéciaux pour la prise de rendez-vous pour l’IRM à Maghnia et à la clinique de cardiologie Kara, à Oran, et convoquer l’assuré une fois le rendez fixé. N. B.