Réagissant au phénomène des constructions illicites, les services de l’APC de Béni Ouarsous (ex-Bordj Arima), dans la daïra de Remchi (Tlemcen), ont procédé dernièrement à la démolition de pas moins de onze habitations sauvages, bâties sur des terres agricoles et des terrains domaniaux. L’opération s’est déroulée avec le concours de la Gendarmerie nationale réquisitionnée à cet effet. A noter que le wali avait instruit en maintes occasion les élus de veiller à la préservation du foncier et ne pas hésiter à ester en justice toute personne qui enfreindrait la loi en la matière.
Dans ce cadre, l’incurie et la prévarication de certains P/APC, motivées par des desseins électoralistes ou des mobiles népotistes, sont à l’origine de ce phénomène qui se traduit par l’érection de maisons sans permis de construire, provoquant l’ire de riverains, adeptes de la légalité et soucieux du respect de la règlementation. Il faut souligner qu’en 2016, le nombre d’habitations illicites démolies s’élèverait à 400 à travers la wilaya, notamment dans la région de Maghnia et Remchi.
E. H. T.