Le karatéka algérien Hocine Daïkhi (+84 kg) a remporté la médaille de bronze des épreuves kumité, hier pour le compte de l’Open de Dubaï qui se déroule du 15 au 17 février aux Emirats arabes unis. L’Algérien, 24e au classement mondial et médaillé d’or aux Jeux méditerranéens-2018 de Tarragone (Espagne), a pris la médaille de bronze qui lui permet de glaner des points en vue de la qualification aux Jeux Olympiques 2020 de Tokyo. La médaille d’or est revenue au Japonais Kagawa Hideyoshi, 10e au classement mondial de la catégorie, devant le Français Mehdi Filali (5e mondial). De son côté, la sélection féminine A de kata, composée de Selma Bedja, Hadj-Saïd Kamilia et Mouloud Yasmine, a pris la cinquième place, alors que l’équipe B (Amina Merabet, Amina Belabes et Slakdji Rayan) a terminé à la 11e place de la compétition. L’Algérie a pris part à l’Open de Dubaï, qui entre dans le cadre de la Premier League de karaté, avec une sélection composée de cinq athlètes en kumité : Atif Imène (+68 kg), Daïkhi Hocine (+84 kg), Mekdas Loubna (+68 kg), Chaîma Midi (-61 kg) et Taleb Imane (-50 kg) ainsi que deux sélections en kata.