Le plan de circulation du chef-lieu de wilaya de Sétif et celui de la ville commerciale d’El-Eulma sont devenus aujourd’hui obsolètes. Après la mise en service du tramway, le 8 mai 2018, dans la capitale des Hauts-Plateaux, les automobilistes et habitants de cette ville se plaignent des bouchons monstrueux quasi quotidiens.

Aussi, le plan de circulation de la ville d’El-Eulma semble dépassé. Des embouteillages interminables se forment chaque jour avec l’entrée de milliers de véhicules fréquentant le marché Dubaï.
Pour mettre fin à cette situation pénalisante, la direction du transport en collaboration avec d’autres parties sont en train de préparer deux nouveaux plans de circulation au profit de ces deux grandes agglomérations, a-t-on appris d’Ahmed Khoualdia, directeur des transports de la wilaya. Ces deux plans de circulation, faut-t-il rappeler, accusent beaucoup de retard, l’étude ayant été programmée de 2010 à 2014.
«Pour le moment, trois phases de ces deux plans de circulation ont été déjà réalisées. Nous avons retardé le lancement de l’étude relative aux dernières phases pour permettre l’achèvement des travaux du tramway », ajoutera notre interlocuteur. Par ailleurs, ce dernier a souligné que l’étude des deux autres phases de ces plans de circulation sera lancée avant la fin février. « Nous allons choisir le bureau d’études pour achever ces deux plans. Cette étude sera prête avant l’été prochain », précisera-t-il. M. Khoualdia n’a pas manqué d’appeler les deux édiles communaux de faire des efforts pour permettre la mise en service de ces deux plans de circulation une fois l’étude achevée. « Une fois les plans prêts, les P/APC seront appelés à installer les équipements nécessaires tels que les plaques de signalisation, les feux tricolores … », explique-t-il. Il est à rappeler que la direction des transports de Sétif a créé récemment six parkings-relais pour sortir le véhicule de la ville et inciter à l’usage du tramway.n