Une campagne de sensibilisation sur les deux maladies de la peste et de la fièvre aphteuse a été lancée jeudi par les services agricoles de la wilaya d’El Tarf, à l’initiative de la DSA et la CRMA. Elle a pour objectif de pousser les éleveurs de la wilaya à sécuriser leur cheptel au niveau de cette caisse et à accepter de vacciner les petits ruminants (ovins et caprins) contre la maladie qui s’est déclarée depuis décembre dernier à travers de nombreuses localités. Les deux organismes DSA et CRMA sont aussi suppléés par la Chambre de l’agriculture, qui participe à cette campagne de sensibilisation à travers une caravane qui sillonnera durant plusieurs jours villes, villages, douars et mechtas de la wilaya d’El Tarf. Les initiateurs ont mis en place des équipes qui auront pour mission de prodiguer durant ces journées des informations fiables sur les maladies, ainsi que les diverses mesures préventives à prendre pour tenter de sauver un maximum d’animaux et les mesures à prendre quand les éleveurs détectent un foyer. Les équipes de cette campagne de sensibilisation de grande envergure est cordonnée, selon les informations recueillies auprès des organisateurs, par le vétérinaire Chibani Nasreddine, secondé par trois autres équipes de vétérinaires qui sont sur le terrain mobilisées pour l’opération de vaccination. Selon les organisateurs, cette campagne d’importance capitale touchera les éleveurs des zones rurales les plus éloignées notamment celles de Bouhadjar, à plus de 50 km et de Drean, à 70 km du chef-lieu de wilaya El Tarf, sans pour autant négliger les cinq autres daïras.
Les vétérinaires ainsi que des cadres de la direction des services agricoles sont sur le terrain depuis la déclaration du premier foyer, détecté dans une localité distante du chef-lieu de wilaya de deux kilomètres et où, à présent, le nombre se situe entre 300 et 400 sujets. La direction du CRMA a indiqué à la presse que plusieurs éleveurs se bousculent devant les guichets du CRMA pour assurer leur cheptel, notamment les éleveurs ayant un nombre important d’animaux (ovins, caprins et bovins) ainsi que ceux qui ont acquis ou acheté des vaches laitières.
Cette même campagne de sensibilisation touchera aussi les agriculteurs affiliés à l’UNPA, dont le nombre dépasse les 1 500 adhérents, y compris les fellahs qui ont versé dans le créneau de la filière de la tomate industrielle.
Il est à rappeler que la wilaya a reçu 20 000 doses pour les 300 000 de la population animale que compte la wilaya entre ovins, bovins et caprins. La maladie a décimé plus de 300 têtes.n