La capitale des Haut-Plateaux est devenue, ces dernières années, une destination préférée des touristes nationaux et étrangers, notamment les Tunisiens. Selon le directeur du tourisme, Kamel Tighza, pas moins de 52 949 touristes étrangers ont, durant l’année 2018, visité la wilaya de Sétif.

« Ainsi, les touristes étrangers ont passé 77 422 nuitées dans la wilaya de Sétif. Par ailleurs, 184 466 touristes nationaux ont visité Sétif dans la même période. Aussi, les 76 infrastructures hôtelières de la wilaya, comptant 5 507 lits ont accueilli
269 491 Algériens», a-t-il ajouté. Selon notre interlocuteur, la wilaya de Sétif dispose de plusieurs produits touristiques. En effet, le marché de Dubaï dans la ville commerciale d’El-Eulma, située à une trentaine de kilomètres à l’est, la réalisation de centres commerciaux à l’instar du centre Raïs et le Park Mall et la réouverture du parc d’attractions au cœur de la ville, au début de l’été dernier font aujourd’hui de Sétif une destination privilégiée pour les touristes nationaux mais aussi étrangers surtout les Tunisiens. Par ailleurs, la capitale des Hauts-Plateaux compte de nombreuses stations thermales qui attirent de plus en plus de touristes nationaux mais aussi des étrangers. Selon les statistiques communiquées par la Direction du tourisme, les stations thermales de Sétif ont accueilli, durant l’année 2018, près de 1 million de curistes. Aussi, le marché Dubaï d’El-Eulma est devenu aujourd’hui la Mecque pour les touristes tunisiens, qui viennent aussi en famille, par bus mais aussi par véhicules particuliers, faire leurs emplettes. Les établissements hôteliers de la ville d’El-Eulma ne désemplissent pas. «Les hôtels de la ville d’El-Eulma sont presque tous les jours réservés par les Tunisiens et sont, aujourd’hui, insuffisants pour accueillir tous ceux qui fréquentent le marché Dubaï. Les Tunisiens commencent à découvrir le chef-lieu de wilaya et les autres villes de Sétif», nous dira un professionnel. La direction du tourisme a indiqué également que la wilaya de Sétif compte, aujourd’hui pas moins de 84 nouveaux projets d’investissement. Ces projets vont porter la capacité d’accueil à 7 890 et créer 3 258 nouveaux postes d’emploi. Par ailleurs, le secteur s’est renforcé durant l’année 2018 par 8 établissements hôteliers avec une capacité de 816 lits et 202 postes d’emploi. Il est à noter que la majorité des établissements hôteliers se trouvent dans la ville d’El-Eulma et le chef-lieu de wilaya. Par contre, des villes touristiques, comme la ville romaine de Djemila, ne disposent pas de structures hôtelières pour accueillir les visiteurs notamment lors du Festival de Djemila, qui se tient chaque été.
Les visiteurs de cette ville, faut-t-il rappeler, doivent se rendre à la ville d’El-Eulma ou au chef-lieu de wilaya pour passer la nuit. La direction du tourisme a recensé durant l’année 2018 pas moins de 118 agences de voyage réparties sur le territoire de la wilaya. n