La fin de la semaine dernière a été marquée par plusieurs interventions des éléments de la Protection civile de la wilaya sur le terrain.
C’est ainsi que samedi matin, les éléments de l’unité principale de la Protection civile du chef-lieu de wilaya sont intervenus pour évacuer quatre membres d’une même famille résidant dans un logement du 4e étage d’un immeuble de la cité 190/Logements d’Oum El Bouaghi, victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone provenant d’un appareil de chauffage défectueux.
La mère, âgée de 47 ans, et ses 3 enfants âgés de 8 à 17 ans, souffrant de difficultés respiratoires ont été transférés vers l’EPH Mohamed-Boudiaf du chef-lieu de wilaya.
D’autre part, les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Aïn Beïda sont intervenus pour évacuer vers l’EPH Dr Zerdani-Salah de la même ville le corps sans vie d’un homme de 49 ans, victime d’un coup de feu d’un fusil à pompe. Ce dernier a été dans un logement à la cité Aurès à Aïn Beïda. Une enquête a été diligentée par les services compétents pour élucider les circonstances exactes de la mort. Sur un autre registre les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Aïn Fakroun sont intervenus vendredi après-midi pour transférer vers l’EPH de la même ville deux victimes grièvement blessées dans une rixe familiale vers l’EPH de la même ville. Enfin le corps sans vie d’une femme, âgée de 86 ans, a été découvert vendredi en fin de soirée à l’intérieur d’un logement à la cité des 300/Logements et a été évacué par les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Aïn Beïda vers l’EPH
Dr Zerdani.