Accusés d’escroquerie et abus de confiance, un promoteur de bâtiment et son complice ont été arrêtés et présentés mercredi dernier devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi Bel Abbès. Une affaire qui remonte à plusieurs mois, où le promoteur proposait à la vente via les réseaux sociaux des logements publics aidés ayant intéressé de nombreux clients. L’entrepreneur conduisait ses clients sur des sites en construction, leur faisant croire qu’ils lui appartiennent et leur remet des ordres de versement de 50 et 440 millions de centimes. Réalisant qu’elles ont été escroquées, les victimes s’étaient présentées aux services de la police où elles ont déposé plainte. L’enquête menée par les services de la police judiciaire a révélé que le mis en cause et son complice avaient subtilisé à leurs 66 victimes, une somme globale de 2,6 milliards de centimes. Après clôture de l’enquête, les deux mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République. n