Produit par le Théâtre régional de Mostaganem, «Baccalauréat», mise en scène par Azzedine Abbar, a encore réussi à drainer un nombreux public confortant ainsi son succès auprès des amateurs du quatrième art ainsi qu’un plus large public, lors de sa programmation lundi et mardi derniers au Théâtre national algérien Mahiedinne-Bachtarzi (TNA). La clé du succès de cette pièce est le fait que cela soit un «spectacle jeune», nous a déclaré un des membres de la troupe du TR de Mostaganem. Ajoutant que «nous avons traité des thèmes touchant la réalité de notre société algérienne et les spectateurs cherchent ceux qui les représentent. Je pense que tout le monde se voit dans les problèmes que nous avons traités ». Enchaînant, que le but de cette pièce est de « raconter et décrire notre réalité et c’est au public d’en faire les lectures », a-t-il assuré. Et le nombreux public présent à la représentation a été très réactif tout au long de la représentation qui, sous le microsome de ces jeunes lycéens en pleine préparation du fameux examen décisif du bac, abordent avec humour les problèmes de la société actuelle algérienne. Ceci à l’instar de celui de l’immigration clandestine, de l’amour, du manque de considération de l’art, l’éducation et autres. Il est important de dire que la pièce en question a eu un grand succès chez le public, notamment les jeunes. « C’est une très bonne pièce. Je l’ai vu plusieurs fois. Je trouve que l’idée est originale. Elle véhicule plusieurs messages politiques, sociaux, éducatifs, artistiques, … qui intéressent le jeune Algérien », nous a confié Nordine Karini, un spectateur et amateur de théâtre. Pour Maiza Hamadi, un autre amateur du quatrième art, « la pièce était un mélange entre l’humour et la politique ». Pour ce dernier, « les artistes de cette pièce ont su nous transmettre le message ». Maria, une autre amatrice : « Je vois la pièce pour la deuxième fois, elle me plaît beaucoup. Je trouve qu’elle sort un peu de l’ordinaire. Il y avait de beaux messages subtils», espérant que cela «aide à promouvoir l’art en Algérie, notamment le théâtre». A titre de rappel, la pièce théâtrale «Baccalauréat», produite par le Théâtre régional de Mostaganem, a remporté le Prix du meilleur spectacle, le Grand prix de la 13e édition du Festival national du théâtre professionnel (FNTP), à Alger, décembre passé. Il est à noter que la pièce « Baccalauréat » vient de boucler une tournée de treize représentations à l’ouest du pays, et après plusieurs représentations à Alger , il est aussi prévu une tournée de quinze dates à l’est du pays prochainement ».