Deux inspecteurs principaux de la direction de la concurrence et des prix (DCP) d’Annaba, ont été arrêtés, lundi, par les éléments de la Gendarmerie nationale du groupement territorial de cette même wilaya pour corruption, a-t-on appris de sources sûres. Suite à des renseignements précis et à une plainte déposée par le propriétaire d’un débit de boissons gazeuses, les deux inspecteurs corrompus ont été pris la main dans le sac en train de tenter de racketter le commerçant en question. Les deux inspecteurs s’étaient présentés, quelques jours auparavant, chez ledit grossiste en boissons gazeuses pour lui demander une importante somme d’argent en liquide afin de ne pas lui causer de problème dans l’exercice de son activité. Celui-ci a eu l’idée de leur demander quelques jours pour réunir la somme en liquide. Une fois le jour du rendez-vous arrivé, les enquêteurs de la gendarmerie étaient présents sur les lieux pour appréhender les deux fonctionnaires corrompus en flagrant délit. L’argent en poche, les gendarmes ont pu comparer les numéros de série des billets avec les photocopies qui leur ont été transmises par le commerçant.
Selon nos sources, les deux inspecteurs avaient procédé à ce chantage et racket en dehors de leurs horaires réglementaires de travail et cela sans même être détenteurs d’un ordre de mission. Les deux mis en cause ont été déférés devant le juge d’instruction de la deuxième chambre du tribunal d’El-Hadjar qui les a placés sous mandat de dépôt. Cette affaire intervient au moment où les députés «débattent» le projet de loi de lutte contre la corruption. n