La direction de l’énergie de la wilaya de Tipasa  a annoncé, dans un communiqué, le départ d’une caravane de sensibilisation sur les dangers du monoxyde de carbone en direction des écoles primaires et des CEM des 16 communes sur les  28 que compte la wilaya afin d’élargir le plan  de prévention à toutes les catégories de la société.

Selon le directeur de l’énergie de la wilaya Hafidh Semaoun, la campagne de sensibilisation, qui a pris le départ hier matin du chef-lieu de wilaya, va sillonner les établissements scolaires de pas moins de 16 communes et ce jusqu’au 11 mars en présence de nombreux agents de la Sonelgaz, de Naftal, de la Protection civile et de plusieurs directions dont celles de la santé, de l’éducation, du commerce pour ne citer que celles-là. La caravane de sensibilisation contre les risques et dangers liés au monoxyde de carbone, devenus un fléau, a pris le départ hier matin vers les localités montagneuses de la wilaya en entamant la tournée par Béni Milleuk, où les risques sont plus nombreux à cause du froid et de l’utilisation plus importante des bouteilles de gaz butane. Pour la partie ouest de la wilaya, les écoles primaires et CEM des communes de Béni Mileuk, Larhat, Gouraya, Damous, Sidi Ghilès, Cherchell seront touchées en premier avant que les équipes ne se dirigent vers celles de Fouka, Menaceur, Meurad, Hadjout, Bourkika, Ahmer El Ain et Koléa avant de prendre fin à Tipasa. Cette caravane sera une occasion pour les écoliers de connaître les dangers du monoxyde de carbone afin de les sensibiliser et, à travers eux, leurs familles à leur protection contre ce gaz toxique qui fait, chaque année des victimes. L’action de sensibilisation sera axée sur une bonne connaissance des sources potentielles de CO, ainsi que la mise en place de mesures de prévention et de protection qui sont essentiels afin d’éviter les drames. Depuis hier les équipes de sensibilisation sont à Béni Mileuk (deux établissements scolaires), le 6 à Larhat et Gouraya, le 11 à Sidi Ghilés et Fouka, le 18 à Sidi Semiane, le 20 à Menacer, le 25 à Meurad et Hadjout, le 27 à Bourkika et Ahmer El Ain, le 4 mars sur la place publique de Koléa, le 6 à Cherchell et le 11 mars à Tipasa. Les deux dernières semaines du mois de mars, la caravane se rendra à l’Ecole nationale supérieure maritime de Bou-Ismail et sera clôturée avec l’université de Tipasa. Cette caravane vient en renfort à la campagne annuelle d’information et de sensibilisation aux risques liés à une mauvaise utilisation du gaz qui a été menée dans 34 établissements scolaires au niveau de 16 communes et 5 centres de formation et d’enseignement professionnels de la wilaya de Tipasa.
La campagne est supervisée par des cadres de la direction de l’énergie, accompagnés par des agents spécialisés dans les techniques du gaz et un ingénieur en prévention et sécurité, avec comme objectifs de faire connaître et faire toucher du doigt les dangers liés au monoxyde de carbone, les sources potentielles, les effets sur la santé et les moyens de prévention et gestes à avoir suite une intoxication au gaz.