Les services du Croissant rouge algérien ont supervisé hier à Oran une opération de reconduite aux frontières des ressortissants subsahariens en situation de séjour irrégulier. L’opération à laquelle ont participé des éléments des services de sécurité, de la DGSN principalement, a concerné 69 personnes de différentes nationalités qui ont été transportées dans des transports en commun vers des centres de transit dans le sud du pays dont Tamanrasset avant de rejoindre leurs pays d’origine. Auparavant, ces ressortissants étaient regroupés dans un centre spécialisé dans la commune de Bir-El-Djir dans la banlieue est d’Oran. Il s’agit d’hommes et de femmes qui pratiquaient la mendicité sur les grandes artères de la ville et habitaient dans des bidonvilles. Une bonne source a indiqué à Reporters que de nombreux ressortissants subsahariens tentent d’échapper à ces opérations de reconduite aux frontières, certains avec succès jusqu’à ce qu’ils soient à nouveau appréhendés sur la chaussée publique en raison de la mendicité qu’ils pratiquent au quotidien et jusqu’à tard dans la journée.