La 13e édition du Salon international des équipements et services pour l’hôtellerie, la restauration et les collectivités (SIEL) a ouvert ses portes hier au Palais des expositions de la Safex, où elle se poursuivra jusqu’au 5 février.
Ils sont une centaine d’exposants, entre locaux et étrangers (Tunisie, Chine, France, Turquie, Espagne, Italie, et Allemagne) à se partager les 5 000 m2 de surface d’exposition de ce salon pour « présenter produits et services, savoir-faire et expertise pour répondre aux attentes d’une clientèle professionnelle de plus en plus soucieuse de la qualité et très au fait des dernières évolutions », indique l’agence ExpoEd, organisatrice de cette manifestation placée sous le haut patronage du ministère du Tourisme et de l’Artisanat et avec la participation de celui de la Formation et de l’Enseignement professionnels.
Le SIEL 2019 met le cap sur la formation dans le domaine hôtelier,
« élément clé pour l’amélioration de la qualité de l’offre hôtelière nationale », souligne la même source. Un thème tout indiqué dans une conjoncture où le secteur touristique reste en quête d’un réel démarrage alors que le service proposé par les hôtels et autres restaurants continue à pâtir de défaillances flagrantes et matière de qualité. Intervenant en marge de la cérémonie d’inauguration, le directeur du tourisme au niveau du ministère de la tutelle, Zoubir Mohamed Sofiane, a affirmé que « le produit touristique et artisanal algérien répond aux normes internationales, ce qui fait que nous sommes en train d’encourager particulièrement le produit artisanal en tissant un réseau professionnel entre les artisans, les chambres d’artisanats de wilaya et les porteurs de projets qui sont en cours de réaliser leur projet d’investissement dans le domaine de l’hôtellerie ». A ce jour, « 2 200 projets ont été agréés auprès du ministère du Tourisme dont 884 sont en cours de réalisation dans les 48 wilayas, avec un taux d’avancement très intéressant qui dépasse les 80% et qui répondent à tous les typologies du tourisme (saharien, montagneux, balnéaire, climatique et thermalisme) », soulignera le même responsable, ajoutant que les projets en cours de réalisation « feront augmenter la capacité d’accueil hôtelière de 110 000 nouveaux lits pour les cinq prochaines années ». Ces lits viendront s’ajouter aux 120 000 déjà disponibles à travers les 1 360 établissements hôteliers au niveau national et qui, a rappelé Mohamed Sofiane », bénéficient d’une opération de rénovation avec des travaux achevés pour une partie d’entre eux.
Cette nouvelle édition du SIEL « est donc une opportunité pour les hôteliers et porteurs de projets d’avoir une idée sur la qualité des équipements proposés au niveau national», a-t-il soutenu.
De son côté, la directrice d’ExpoEd, Madame Goucem, estime que « depuis son lancement, le Salon a accompagné la montée en puissance du secteur de l’hôtellerie et que
« son développement est corrélé à celui d’un secteur économique à la croissance continue et soutenue».<