La sélection algérienne des moins de 23 ans, composée de six cyclistes, sera en piste dès aujourd’hui pour la première étape du Tour de l’Espoir du Cameroun. Son objectif sera de glaner des points dans la perspective de se qualifier au Tour de l’Avenir en France et surtout aux Championnats du monde prévus à Yorkshire en Grande-Bretagne.

La sélection algérienne est composée d’Islam Mansouri et Hamza Mansouri, de l’équipe Sovac, épaulés par le trio Yacine Hamza, Oussama Cheblaoui et Abderaouf Bengayou, du Groupement Sportif des Pétroliers, ainsi que par Madjid Affal, sociétaire de l’LABC Blida. L’EN, qui est conduite par l’entraîneur Chérif Merabet, et compte dans son staff le soigneur Abdenour Kerrar et le mécanicien Kamel Benganif, se trouve depuis samedi à Yaoundé.
Le Tour de l’espoir fait partie des six épreuves de la Coupe des nations des U23 organisée par l’Union Cycliste Internationale l’UCI. Pour la deuxième année d’affilée, le Tour de l’Espoir se déroule en Afrique et au Cameroun. Dix-neuf équipes venues des
4 coins du monde, principalement du continent africain, vont traverser le Cameroun au rythme de leurs coups de pédales. Au total, les coureurs vont parcourir 405 km en 5 étapes dans 5 grandes villes du Cameroun dans une compétition qui s’étalera jusqu’au 9 du mois en cours.

Le programme du tour
La première étape se déroule à Douala aujourd’hui et il s’agit d’un contre-la-montre par équipe. Cette étape consiste à effectuer 2 fois le tour du centre de Douala avec un départ et une arrivée au Canal Olympia en passant par le boulevard de la république et l’avenue Japoma.
La deuxième étape, prévue demain aura lieu également à Douala mais cette fois-ci en partant de Bonamoussadi jusqu’à Canal Olympia. Ce qui fait une distance de 102 km.
Mercredi, pour la troisième étape, il s’agirait de traverser des paysages semi-montagneux en partant de Nkongsamba à Dschang. Sur ce tracé avant d’arriver au centre-ville de Dschang, les coureurs vont passer non loin de la falaise de Santchou appelée aussi la falaise de Foréké-Dschang située à 1460m.
La quatrième étape, le 8 février, partira de la Place des fêtes à Ngoulemakong jusqu’à Canal Olympia à Yaoundé. Une avant dernière étape difficile avec des points culminants sur les côtes de Mbalmayo
(719 m) et de Santa Lucia Mvan (781 m). La dernière étape le 9 février est un grand Tour de Yaoundé du boulevard de la Réunification à la rue de l’Université pour finir au Canal Olympia.

Hamza et les « Mansouri » attendus

Yacine Hamza, Islam Mansouri et Hamza Mansouri sont donc appelés à montrer tout leur savoir-faire pour glaner le maximum de points. Ainsi, ils pourraient être bien classés d’ici au mois d’août prochain dans le ranking africain des U23. Cela permettrait une qualification au Tour de l’Avenir en France, plus connu sous le nom de « petit Tour de France » au mois d’août ainsi que pour les championnats du monde prévus à Yorkshire en Grande-Bretagne au mois de septembre prochain.
Les 19 pays participants sont : Algérie, Argentine, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte D’Ivoire, Equateur, Erythrée, Ethiopie, Japon, Kenya, Ile Maurice, Principauté de Monaco, Maroc, Nigeria, Portugal, Rwanda, Tunisie et Egypte.

Les étapes du Tour de l’Espoir du Cameroun
1)- Prologue – Douala (18,6 km)
2)- Douala – Douala (102 km)
3)- Nkongsamba – Dshang (68,3 km)
4)- Ngoulemakong – Yaoundé (111,1 km)
5)- Yaoundé – Yaoundé (103,4 km).