La 33e édition du cross Chelda Boulanouar, qui s’est déroulée hier dans la commune de Chetouane à Tlemcen, a été remportée par Malika Benderbal, chez les seniors dames, et El Hadi Lameuche, chez les seniors hommes.

Les différentes courses se sont déroulées dans des conditions climatiques très difficiles sur un parcours plat, mais avec un fort vent qui a empêché les athlètes de bien s’exprimer. De plus, le terrain était boueux suite aux pluies qui se sont abattues sur la willaya de Tlemcen ces derniers jours. Chez les dames, Malika Benderbal de la Projection civile d’Alger a dominé parfaitement toutes ses concurrentes, et ce, dès le début de la course. Benderbal a d’emblée affiché son ambition de ne point rater cette course en distançant au fur et à mesure ses concurrentes pour terminer, seule à la première place. La deuxième place a été remportée par sa coéquipière du même club, de la Protection civile d’Alger, Nassima Messaoudi alors que le podium a été complété par Saâdia Bouadjaib de Tlemcen. Chez les hommes, Ahmed Slimane d’Oran a mené pratiquement l’ensemble du parcours sous le regard vigilant de sociétaire du Crepsm d’Alger, El Hadi Lameuche. Ce dernier a réussi à rejoindre Slimane en tête de course avant d’attaquer dans les 200 derniers mètres pour terminer à la première place. Ainsi, Ahmed Slimane se contenta de la deuxième place alors que le podium a été complété par Fethi Meftah de l’AS Sureté nationale. A noter que la ligue d’athlétisme de Tlemcen a enregistré un total de 1405 athlètes dont 484 féminines dans cette étape de Challenge national de cross-country.
Un niveau juste moyen
Selon les spécialistes présents sur place à Tlemcen, le niveau de la compétition a été tout juste moyen dans la mesure où les conditions climatiques n’ont pas favorisé l’évolution des athlètes sur un parcours plutôt très boueux et donc difficilement praticable. Ce cross Chelda Boulanouar revêt, comme les précédents, une importance particulière pour les athlètes de l’élite nationale, notamment les juniors et les séniors (hommes et dames) qui veulent aller au Mondial du 30 mars prochain au Danemark. Et bien avant le cross d’El Khroub à Constantine dans une semaine, le rendez-vous de Chetouane a pesé lourd dans la décision de la DTN qui s’est fait une idée sur le niveau de nos athlètes après le cross Saïd-Cherdioui, où des athlètes subsahariens avaient dicté leur loi.
Concernant la participation algérienne au prochain Mondial à la fin du mois de mars, le bureau fédéral, réuni avant-hier, a entériné la proposition de la Direction technique nationale engageant l’équipe nationale juniors garçons alors que pour les autres catégories l’Algérie participera par des individualités. Et c’est là que le 4°Challenge national de Cross-country «Abdelmadjid Oubida » prévu à El Khroub le 9 février prochain revêt une grande importance pour les athlètes afin de réaliser de bons résultats dans la perspective d’arracher une place en «individuel » au prochain Mondial.n