Dans le cadre du programme de tournées à travers les communes de la wilaya pour s’enquérir des projets de développement et des préoccupations majeures des citoyens, le chef de l’exécutif d’Oum El Bouaghi s’est rendu lundi dernier dans deux communes de l’ouest de la wilaya, Ouled Gacem et Ouled Hamla. Dans la première étape, le chef de l’exécutif a visité une unité de production de tubes PVC PEHD et PPR, implantée à Ouled Gacem, une commune rurale située à quelques encablures au nord-est de Aïn Mlila. Investissement privé, elle assure une production de 4 000 tonnes/an de tubes en plastique. Pas moins d’une soixantaine de travailleurs activent dans cette unité dont l’évolution du chiffre d’affaires est de près de 48%. Néanmoins, l’opération d’extension et l’augmentation de la production constituant un objectif primordial, l’investisseur semble faire face à une entrave bureaucratique. Le dossier qu’il a déposé pour l’obtention de l’acte de propriété auprès des Domaines depuis un an tarde à être pris en charge. Cette situation a été déplorée énergiquement par le chef de l’exécutif compte tenu de l’investissement au demeurant pourvoyeur de postes d’emploi. De ce fait, il a instruit le directeur des domaines à prendre en charge le dossier pour la délivrance de l’acte en question dans les plus brefs délais. Au niveau de la bourgade Ouled Ogla, une zone totalement enclavée ayant subi auparavant les affres de la décennie noire, le chef de l’exécutif a inspecté le projet d’extension de 3 classes de l’école avec les sanitaires et le revêtement de la cour pour une enveloppe financière de 13 113 000 DA, dont le taux d’avancement des travaux est de 35%.
Les élèves fréquentant l’établissement étudient dans des conditions précaires en raison de la vétusté des salles de classe et l’absence de chauffage en cette rigueur hivernale. Devant cette situation un investisseur s’est proposé à prendre en charge la dotation des classes de 3 climatiseurs. La zone de Ouled Ogla ne dispose ni de transport régulier ni de réseau téléphonique. De ce fait, instruction a été donnée par le chef de l’exécutif pour une éventuelle installation d’un relais de télécommunications afin de permettre à la population de communiquer normalement. Au siège de l’APC de Ouled Gacem, le président a fait part au chef de l’exécutif de l’existence de près de 800 constructions illicites constituant un véritable point noir. Tout en donnant instruction pour arrêter le phénomène, le chef de l’exécutif a déploré à l’occasion l’exiguïté du siège l’APC pour lequel il a souligné la nécessité d’une étude pour un nouveau siège répondant aux exigences de la modernité. Les citoyens de Ouled Gacem nous ont fait part de la précarité de leur situation en l’absence d’unité d’intervention de la Protection civile, d’un centre de formation professionnelle etde permanence à la polyclinique . Ayant bénéficié d’une opération de rénovation, la salle de soins d’El Maâz a fait l’objet d’intérêt du chef de l’exécutif qui acheva sa tournée à Ouled Gacem par la visite du parc animalier et loisirs, un investissement privé localisé dans un milieu naturel regroupant divers animaux sauvages, hyènes, lions , tigres, autruches divers caprins, divers oiseaux, singes… Dans la commune d’Ouled Hamla, seconde étape de la tournée, le chef de l’exécutif accompagné du PAPW, des directeurs exécutifs et des élus locaux, a inspecté le projet achevé du stade de proximité destiné à la masse juvénile pour la pratique sportive, et s’est intéressé au projet de réalisation et revêtement du stade communal pour un montant de marché estimé à
51 831.314,30 DA pour un délai de réalisation de 5 mois. Lors de l’inspection du projet de réalisation de 50 logements publics locatifs, des citoyens ont fait part au chef de l’exécutif des retards d’attribution de lots de terrain payés datant de 2002. Les causes évoquées par les services concernées sont l’implantation et la viabilisation posant problème d’où la nécessité d’une opération d’un nouveau permis lot de lotir. Le chef de l’exécutif a instruit les responsables pour la prise en charge du problème par l’agence foncière.
Par ailleurs, le chef de l’exécutif s’est enquis du projet de réalisation d’un hôtel de 104 lits dans le cadre de l’investissement privé et a instruit les services d’accompagner l’investisseur jusqu’à l’achèvement de la structure, avant de s’enquérir du projet d’étude et réalisation d’un poste avancé de la Protection civile dont les logements sont achevés et l’aménagement extérieur est à 70%.