Le Parti socialiste des travailleurs (PST) a vivement condamné les ingérences visant le Venezuela et les tentatives de déstabiliser cet «Etat rebelle», qui refuse de se plier au diktat des Nord-Américains et des Européens. «Alors que le peuple du Venezuela est confronté à une terrible crise économique, sociale et politique, les Etats-Unis mobilisent leurs relais de l’opposition ultralibérale, fascisante et pro-impérialiste locale ainsi que leurs alliés régionaux de droite et d’extrême-droite (Colombie, Venezuela, Argentine…) dans le but clairement assumé de renverser le régime du président Nicolas Maduro», note le PST. «S’ingérant grossièrement dans les affaires internes d’un Etat souverain, membre de l’ONU, et ce, en violation de leur propre légalité internationale, les impérialistes nord-américains et européens ont décidé d’en finir avec un «Etat rebelle» qui refuse de se plier à leur diktat depuis l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chávez», ajoute le PST, estimant qu’«aucun régime politique au monde n’est exempt de critiques. Mais c’est aux peuples que revient le droit de changer la situation et non à des puissances impérialistes et colonialistes qui se permettent d’intervenir militairement aux quatre coins du monde». Le Parti socialiste des travailleurs (PST) s’est, par ailleurs, étonné du silence qualifié d’«assourdissant» des autorités algériennes «qui n’ont pas, à ce jour, réagi officiellement pour exprimer une élémentaire position de solidarité à l’égard du Venezuela». Le PST dénonce vigoureusement toutes les ingérences et menaces de «l’impérialisme américain qui a une longue tradition d’interventions militaires et de soutien à des coups d’Etat et à des dictatures militaires dans la région et de l’impérialisme de l’Union européenne». Le parti appelle enfin toutes les forces anti-impérialistes et, plus largement, «toutes celles qui sont attachées au droit à l’autodétermination des peuples et à la souveraineté des Etats à se solidariser avec le peuple vénézuélien pour défendre sa souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays, à demander au gouvernement algérien de prendre clairement position contre les menaces impérialistes et d’exprimer sa solidarité avec le peuple et l’Etat vénézuéliens menacés par les grandes puissances occidentales». n