La fermeture des marchés aux bestiaux de la wilaya de Sidi Bel Abbès se prolongera d’un autre mois, a indiqué le directeur des services agricoles de la wilaya. Une mesure prise par les autorités de wilaya afin de permettre de vacciner la totalité des cheptels ovins et bovins contre la fièvre aphteuse en attendant l’arrivée des vaccins contre la peste des petits ruminants.
Un deuxième mois de fermeture a été décrété par les autorités de la wilaya afin d’éviter le déplacement des bêtes et la propagation des deux épidémies au reste du cheptel.
Par ailleurs, la cellule de crise, composée d’inspecteurs vétérinaires, d’éléments de la gendarmerie, de la Sûreté nationale, de la santé, poursuit ses campagnes de sensibilisation à travers les bergeries, afin d’inculquer aux éleveurs les méthodes pour prémunir leurs bêtes contre toute contamination.
Il est à rappeler qu’un cheptel de 1 004 agneaux à travers les localités du sud de la wilaya a péri, dont 414 cas ont été confirmés par le laboratoire régional vétérinaire de Tlemcen, infectés par les deux épidémies. Les prélèvements effectués au niveau de 85 exploitations agricoles ont fait état de 42 agneaux atteints de la peste des petits ruminants et 43 autres contaminés par la fièvre aphteuse.
Selon les responsables de la direction des services agricoles, 10 000 doses de vaccin anti-aphteux ont été distribuées dans les régions du sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès touchées par cette pandémie, entre autres les daïras de Telagh, Marhoum, Ras El Ma, Mérine et Moulay Slissen.