Le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a examiné, hier, avec les cadres de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) le projet de modernisation du système d’information intégré de gestion, dans la filière céréales, a indiqué un communiqué parvenu à Reporters. Ce nouveau système, présenté au siège du ministère et dont la mise en place est prévue pour l’année en cours, prévoit « l’informatisation de l’ensemble des mouvements des céréales et légumes secs exécutés par le réseau OAIC », à travers le territoire national, dans le cadre des missions de régulation et d’appui à la production. Ce système conçu et élaboré par une équipe pluridisciplinaire de l’OAIC et des coopératives de céréales et de légumes secs (CCLS) permet, par ailleurs, de « moderniser les supports de gestion actuels pour une meilleure maîtrise des opérations de régulation notamment les activités de transport, de stockage et déstockage de distribution et de commercialisation et d’assurer la traçabilité des produits », ajoute la même source. Cet outil permettra, également, un « suivi rigoureux efficace et transparent » des opérations de collecte au niveau national durant la campagne moissons-battages, avec l’introduction de cartes magnétiques d’identification nationales des céréales subventionnées.<