Rien ne va plus à la direction des impôts de la wilaya de Tamanrasset. Les employés de cette administration fiscale en ont ras-le-bol des agissements « irresponsables » du directeur et du sous-directeur des moyens qui auraient contribué pleinement au « pourrissement du climat professionnel ». Dans une requête adressée, tout récemment, au directeur général des impôts (DGI), les employés mécontents demandent l’intervention des responsables concernés pour mettre un terme à « la discrimination et aux abus de pouvoir exercés par le directeur de la direction des impôts sur son personnel ».
Dans cette même lettre de doléance, envoyée le 21 janvier en cours, le secrétaire général de la section syndicale affiliée à l’Ugta, Ahmed Bouka, a chargé la direction locale des impôt en revenant sur les résultats de la commission d’enquête dépêchée en octobre 2018, laquelle a, a-t-il rappelé, relevé des dépassements et de graves atteintes à l’exercice du droit syndical. Plus explicite, le document, dont nous détenons une copie, évoque le non-respect des recommandations de ladite commission et le comportement inique du directeur mis en cause qui se sert de son pouvoir pour bafouer les droits des employés qui exercent dans un climat professionnel des plus tendus.
Les fonctionnaires appréhendant le pire interpellent le DGI et le presse d’intervenir pour mettre définitivement un terme à cette situation qui risque de déstabiliser ce secteur à Tamanrasset et de l’engouffrer à nouveau dans les méandres des protestations et des grèves illimitées.