Selon le Daily Telegraph, le club de Cardiff aurait décidé de geler le premier versement du transfert d’Emiliano Sala. Le club de Premier League songerait à intenter une action en justice pour déterminer les responsabilités de la disparition de l’avion qui transportait le joueur.
Après l’émotion, retour à la transaction. Le sérieux Daily Telegraph a annoncé hier que Cardiff aurait décidé de geler la première partie du versement de l’argent au FC Nantes pour le transfert d’Emiliano Sala. Alors que les recherches pour trouver l’avion dans lequel avait pris place l’ancien attaquant nantais ont été arrêtées vendredi, le club gallois souhaite intenter des actions en justice pour établir les responsabilités de cet accident, avant de procéder au paiement de ce transfert, le plus important de l’histoire des deux clubs (à l’achat pour les Blue Birds, à la vente pour les Canaris).
«Rien à voir avec les arrangements du vol»
Face à une affaire encore très floue, des circonstances aux conséquences, Cardiff souhaite protéger ses arrières. La formation de Premier League n’est couverte qu’à hauteur de la moitié du montant total du transfert du joueur, estimé à 34 millions d’euros (en comprenant les bonus, commissions d’agent et salaire de Sala). Une situation problématique pour le club gallois, déjà en difficulté sportivement – 18e du championnat – et privé de sa principale recrue avec seulement cinq jours pour lui trouver un remplaçant.
«Cardiff a expliqué très clairement sa position, nous n’avons rien à voir avec les arrangements du vol, a expliqué le club au journal britannique. Désormais, de nouvelles informations arrivent chaque jour à mesure que nous continuons d’enquêter sur le cours des événements et sur la cause de l’accident. Nous observons la possibilité d’une négligence qui aurait pu causer l’accident.»
Messi, Higuain ou Maradona ont cotisé pour la cagnotte
Le transfert devra toutefois être obligatoirement payé, les documents officiels ayant déjà été traités par la Fifa avant l’accident tragique survenu dans la nuit de lundi à mardi. Cardiff a toutefois précisé qu’il paierait «tout ce qui est dû», mais seulement «une fois que toutes les réponses auront été données et tous les faits déterminés» a ajouté une source du club au Telegraph. Pendant ce temps, la cagnotte lancée pour financer les recherches et espérer retrouver l’avion et Emiliano Sala a atteint plus de 100 000 euros, notamment grâce à l’aide de personnalités du football, comme Lionel Messi, Gonzalo Higuain ou Diego Maradona.