Le bilan de la Gendarmerie nationale de Sidi Bel Abbès s’est soldé l’année écoulée par le retrait de 35 737 permis de conduire et l’établissement d’amendes forfaitaires à l’encontre de 12 841 contrevenants, qui ont violé les lois de la route, et d’enregistrer 91 accidents de la circulation, donnant la mort à 47 personnes et faisant 188 blessés. Le commandant du groupement de la Gendarmerie nationale, qui avait animé une conférence de presse, a indiqué que le bilan est satisfaisant du fait de la régression en nombre d’accidents, de morts et de blessés comparativement à l’année 2017, communiquant un recul de 41 accidents, soit 31,06%, de 17 morts et 24 blessés. Les enquêteurs soulignent que 30 accidents de la route ont eu lieu à cause de l’excès de vitesse. Et pour obliger les conducteurs au respect du code de la route, ils ont recouru au radar, ce qui leur a permis de retirer le nombre de permis de conduire précité. Une baisse des drames routiers que le commandant du groupement impute à l’immense déploiement des efforts et la forte présence de ses éléments à travers les barrages routiers. Le bilan fait ressortir 118 affaires de crimes organisés, qui se sont soldées par la saisie de 363,84 kg de kif traité et 2 601 comprimés psychotropes et l’arrestation de 233 narcotrafiquants dont 116 ont été écroués et la saisie de 10 084 bouteilles de boissons alcoolisées de différentes marques.
Par ailleurs, le Commandant du groupement de Sidi Bel Abbès a fait état de l’augmentation de la criminalité contre les personnes par rapport à l’année 2017, l’évaluant à 48,86% , soit 667 affaires sur les 1 325 affaires de droit commun traitées par ses services, et 526 affaires de crimes contre les biens privés, particulièrement les vols. Dans le nombre d’affaires traitées étaient impliquées 1 488 individus dont 196 écroués. Les services de la Gendarmerie nationale ont eu à traiter également 5 affaires de meurtres avec préméditation, qui ont été toutes résolues, et 11 587 affaires concernant l’ordre public contre 2 281 affaires traitées en 2017. N. B.