En Algérie, un programme a été mis en place pour le 31 janvier, entre 18h et 2h. Il s’organise autour de 23 activités dans 14 lieux à Alger (en accès libre), mais aussi à Blida où une rencontre littéraire est prévue à la librairie Mauguin, qui a rouvert ses portes samedi dernier. «Participative et internationale» depuis janvier 2017 -après une première édition, organisée et coordonnée en France par l’Institut français, en janvier 2016- la Nuit des idées, «rendez-vous annuel consacré à la libre circulation des idées et des savoirs», qui consiste en la tenue d’une série d’activités en une nuit (du mois de janvier), a lieu, depuis janvier 2017, en France et dans plusieurs pays, dont l’Algérie. Alger est un des cadres de cet événement qui se tiendra, cette année, le 31 janvier dans 70 pays (120 villes) sur les 5 continents et qui verra la participation à «180 événements» de plus de «1 000 intervenants». Pensée à la fois comme «une grande fête» et un lieu de réflexion et d’échanges, la Nuit des idées 2019 a pour thème «Face au présent». Sur le dossier de presse de l’événement (disponible sur le site internet www.lanuitdesidees.com), il est précisé que le thème proposé «invite à porter un regard lucide sur l’actualité, ainsi qu’à explorer les réponses et les formes d’engagement qui permettent de prendre à bras le corps les défis de notre temps». Cet intitulé «invite aussi à une réflexion sur notre perception du moment présent : comment résister aujourd’hui à la dictature de l’instant ? Que change à nos vies la circulation instantanée de l’information ?», ajoute-t-on encore. En Algérie, un programme a été mis en place pour le jeudi 31 janvier, entre 18h et 2h. Il s’organise autour de 23 activités dans 14 espaces à Alger, mais aussi à Blida, où une rencontre littéraire est prévue à la librairie Mauguin, qui a rouvert ses portes samedi dernier. L’Institut français d’Alger abritera plusieurs rencontres dans ses espaces : la psychologue et fondatrice de «Wissal Epanouissement», Amina Belharizi interviendra sur l’évaluation des compétences et l’analyse de la personnalité, alors que «des intervenants de différents profils dévoileront le secret de leur réussite» au cours d’une rencontre intitulée : «Ils ont réussi, ils témoignent, ils nous inspirent…»
Outre un tournoi de jeux vidéo à l’espace Image et Son, un concert du groupe El Zyar (musique algérienne et flamenco), un programme d’animation pour les enfants a été établi ainsi que des séances de lectures, une exposition des œuvres d’un groupe d’étudiants de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, qui proposeront également une performance (réalisation d’une fresque en direct), et une conférence du philosophe Hafid Hamdi Cherif sur «La question des appartenances». De 18h à 19h au niveau de l’annexe de l’IFA (30, rue des frères Kadri, Hydra), une séance d’informations générales sur les études en France aura lieu. Les Ateliers sauvages (rue Didouche Mourad) proposeront, de 22h à 00h, une «rétrospective de trois années d’activités» à travers une exposition intitulée «Les Ateliers sauvages 1. 2. 3.». Une table ronde sur le thème «Face au présent ou l’art contemporain ?» aura lieu dans cet espace et sera modérée par Wassila Tamzali, directrice-fondatrice des Ateliers sauvages, et animée par Bénédicte Alliot, directrice générale de la Cité internationale des Arts de Paris, Leïla Chahid, présidente des amis de l’IMA, et Mounir Gouri, plasticien lauréat du Prix spécial du jury de la jeune création contemporaine des amis de l’IMA. Une conférence sur «les industries culturelles» est prévue à 18h à l’espace Artissimo (28 rue Didouche Mourad) qui organisera des portes ouvertes également. L’écrivain et chroniqueur Chawki Amari animera une rencontre à 20h30 à la librairie 88, rue Didouche Mourad (Union des écrivains algériens), alors que le restaurant La Renaissance (56, rue Didouche Mourad) accueillera l’activité «Le Vieil Alger et la Renaissance face au présent». Amin Zaoui sera à 18h à la librairie du Tiers-Monde pour confronter son œuvre au présent. Des rencontres littéraires sont également prévues à 18h à la librairie Chihab (Bab El Oued) et la librairie Mauguin à Blida. Le documentaire «Demain» de Cyril Dion et Mélanie Laurent sera projeté à 18h à la Cinémathèque algérienne outre un spectacle de slam aura lieu à 18h au siège de l’association SOS Bab El Oued. Une conférence sur «le développement personnel» est prévue à 19h à l’Ecole supérieure algérienne des Affaires, une autre sur l’architecture se tiendra à 18h à la galerie Espaco d’El Achour. Un concert aura lieu à la même heure à l’INSM, donné par les étudiants. Le programme est riche pour -comme mentionné dans le dossier de presse- «une nuit sans barrières où les idées traversent les frontières, une nuit pour lancer des alertes, rappeler le droit à la parole, une nuit ensemble face au présent».