Le club en avait certainement besoin ! Le CR Belouizdad a fini par remporter un match après trois rencontres d’affilée en championnat dans lesquels il a été contraint à partager les points. Lundi, en huitième de finale de Coupe d’Algérie disputé au stade 20 août 1955 (Ruisseau-Alger), le «Chabab» a assuré son billet en quarts et rassuré, quelque peu, ses supporters. Un large succès 3 buts à 0 face au SA Mohammadia, sociétaire de la division nationale amateurs (DNA), qui fait certainement du bien au moral à un team qui lutte pour survivre parmi l’élite.

Avant un déplacement décisif dans deux jours à Tadjenanet pour aller défier le Difaâ local en Ligue 1 Mobilis (19e journée), les Belcourtois ont fait le plein de confiance avec une prestation aboutie dans l’épreuve populaire. Contre les Tadjenanetais, les « Rouge et Blanc», derniers de la hiérarchie footballistique en Algérie (13 points), joueront très gros dans la course pour le maintien contre un adversaire qui n’est pas en meilleure posture (15e, 17 points). Une véritable rencontre à six points pour les Belouizdadis qui ont déjà réussi à s’imposer (0/2) à Mila le 18 décembre dernier. C’était à l’occasion de son entrée en lice en coupe nationale. C’est pour dire que les « gars de Laâquiba » peuvent réaliser l’exploit d’aller chercher la moisson totale comme ce fut le cas il y a un peu plus d’un mois. Toutefois, il faut signaler que le contexte n’est pas le même sachant que les deux prétendants joueront l’une des cartes décisives pour leur avenir en D1 Pro. En tout cas, au sortir de la qualification face au SAM, Karim Bekhti, membre du staff technique, a noté que « Cette victoire nous permettra de préparer notre déplacement à Tadjenanet dans d’excellente conditions. Cette qualification nous donnera même des ailes par rapport au prochain match de championnat qui est crucial pour notre avenir en Ligue 1 Mobilis ».
La survie en priorité
Lundi, la ligne offensive du CRB s’est montrée très efficace. Trois buts d’inscrits en l’espace de 90 minutes. C’est seulement la seconde fois depuis le début de l’exercice 2018-2019 que la formation de la banlieue d’Alger réussit à marquer trois buts ou plus. Il faut remonter au 10 novembre écoulé, à l’occasion de la réception du M Béjaïa dans le challenge national (14e journée), pour retrouver les traces d’un festival offensif. Les coéquipiers Youcef Bechou avaient étrillé les «Crabes » 4 buts à 1. Faire trembler les filets sera important pour les « Chababistes » lors des prochains rendez-vous afin de collecter le maximum de points. Avec 13 unités au compteur, les poulains de Abdelkader Amrani devront en glaner 23 sur les 36 qui restent encore en jeu. Sur la pointe de l’attaque, l’effectif enregistre un renfort important en obtenant le prêt de Gabriel Okechukwu en provenance du WA Casablanca (Maroc). Le Nigérian n’a pas été qualifié à temps pour la coupe mais il devrait être présent face au DRBT. Une opportunité pour s’arrêter sur le niveau de la recrue hivernale qui sera appelée à faire ses preuves lors de la deuxième moitié de saison pour laquelle il a été prêté.
Si les héritiers de Hacène Lalmas tiennent leur rang dans le tournoi, la priorité reste de ne pas quitter le premier palier du «sport à onze» du pays. Certainement, les supporters échangeraient bien une 8e coupe nationale contre le maintien. Cependant, si les deux sont assurés, ça serait l’idéal. On passera du cauchemarda au rêve à Belcourt.