La faculté des lettres et langues de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou (Ummto) abritera, demain et après-demain, un colloque national en hommage au chanteur disparu, sous le thème «L’œuvre de Lounès Matoub revisitée», à l’auditorium de Hasnaoua. Plusieurs communications sur le parcours artistique et la lutte identitaire du «Rebelle» et la promotion de la langue amazighe seront faites par des enseignants et chercheurs en littérature amazighe. A cette occasion, il a été décidé d’attribuer le Prix de la mémoire à ce grand chanteur d’expression kabyle. «C’est un grand hommage que nous avons décidé de rendre à ce grand militant qui a accompli son devoir envers la société civile. Il n’a pas travaillé seulement pour l’amazighité, mais c’est plutôt un homme universel. C’est pour cela que nous sommes redevables devant la mémoire de ce grand homme, envers sa famille et la société civile», a affirmé le recteur de l’Ummto, le Pr. Ahmed Tissa. Il a indiqué que cet hommage a été décidé à l’issue d’une réunion du conseil scientifique de l’Ummto, qui a également prévu d’attribuer, tous les deux ans, un prix honoris causa à  des personnes vivantes et le Prix de la mémoire à des personnes décédées, en l’occurrence Matoub Lounès, pour cette année.