José Mourinho nourrit encore de grandes ambitions. Un mois après avoir été évincé de Manchester United, le coach portugais se considère beaucoup trop jeune pour prendre sa retraite et envisage un retour au premier plan, à la tête d’un grand club. «Je veux entraîner», a-t-il dit sur BeIN Sports. «Je suis trop jeune, je suis dans le monde du foot pour encore un long, long moment, je vais avoir 56 ans dans quelques semaines et je suis vraiment trop jeune» pour songer à prendre sa retraite.

«J’appartiens au football de l’élite, et c’est là que je vais revenir», a poursuivi l’entraîneur portugais, licencié par «MU» le 19 décembre. Petit affront pour le «Special One», depuis son départ, son successeur intérimaire, le Norvégien Ole Gunnar Solskjaer, a remporté six matches sur six avec les Red Devils. Le technicien lusitanien entretenait une relation tendue avec plusieurs joueurs clés de l’effectif, notamment le milieu français champion du monde Paul Pogba.

«Le jour où un joueur devient plus important que le club…»»
«La phrase d’Alex Ferguson (ancien entraîneur emblématique des Red Devils, NDLR) que j’ai conservée était : «Le jour où un joueur devient plus important que le club, au revoir», a poursuivi l’entraîneur anglais. Le manager est là pour les entraîner, il n’est pas là pour maintenir la discipline à tout prix.» «La structure d’un club doit être là pour protéger un entraîneur et que les joueurs sentent que tout est en place, qu’ils comprennent qu’ils ne vont pas arriver dans une situation où ils se sentent plus importants qu’ils ne l’étaient auparavant», a-t-il encore déclaré.
Mourinho s’en est aussi pris à ceux qui l’ont critiqué, affirmant qu’il méritait autant de respect que Pep Guardiola (Manchester City) ou Carlo Ancelotti (Naples) pour ses nombreux succès au fil de sa carrière. «Si vous parlez de Guardiola, d’Ancelotti, un groupe d’entraîneurs dont je fais partie, qui ont gagné sur de longues, longues périodes, où sont les jeunes avec un réel impact en termes de résultats ? Où sont-ils ?», s’est ainsi interrogé Mourinho. Le technicien a encore un peu de temps devant lui pour trouver des réponses.