Les éléments du groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Oran ont arrêté dimanche 18 personnes dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine par mer dont quatre mineurs et un ressortissant camerounais

, a-t-on appris lundi auprès de ce corps de sécurité. Agissant sur informations parvenues au siège de la brigade de la Gendarmerie nationale de Bousfer faisant état d’un groupe de personnes tentant l’émigration clandestine par mer, se trouvant dans une maison à Bousfer, les gendarmes se sont rendus sur les lieux ont encerclé le domicile parvenant à arrêter 12 personnes, soit six hommes, cinq femmes et un ressortissant du Cameroun, a-t-on indiqué. Poursuivant leur enquête et après avoir accompli les procédures judiciaires, un autre domicile a été perquisitionné où une famille (un homme, son épouse et quatre mineurs) ont été arrêtés et des bombes lacrymogènes et deux jumelles ont été saisies, a-t-on ajouté de même source. Une enquête a été ouverte par la brigade de Bousfer de la Gendarmerie nationale.