En marge de sa visite du 1er Salon régional « West Export » au Carex de Koudia(Tlemcen), le ministre du Commerce Saïd Djellab a déclaré, hier lors d’un point de presse : « Il faut aller vers une politique commerciale offensive ; on n’est plus dans l’amélioration des exportations, il faut combler le déficit de la balance commerciale. »

A cet effet, le représentant du gouvernement a indiqué que le projet de feuille de route pour les exportations en 2019 s’articulera autour de quatre axes, à savoir l’élargissement de l’éventail des produits, le choix des destinations, l’augmentation du volume et l’introduction de l’innovation. Cette feuille de route sera inspirée de la conférence de 2018, du document national relatif à la stratégie des exportations et des recommandations des différents ateliers organisés dans le cadre du Salon « West Export », selon le ministre. Se référant à la DGD, Saïd Djellab a
indiqué que le volume (montant) des exportations en 2018 s’élève à 2 milliards 830 millions de dollars Us, soit une augmentation de 47% par rapport à 2017 (1 milliard 900 millions de dollars Us). Dans ce sillage, le ministre a annoncé l’implantation de plates-formes logistiques, en l’occurrence à Tamanrasset, Tindouf, Aïn Guezzam, qui auront pour mission d’accompagner les pôles d’excellence, à l’instar de Tlemcen, Sétif, Biskra. Outre les 25 conventions de partenariat avec les salons mondiaux, la stratégie en la matière s’appuiera également sur les grandes foires africaines dont l’Assihar de Tamanrasset, Mouggar de Tindouf et une autre à El Oued. « En tous cas, il y aura des surprises en 2019 », a promis le ministre. D’autres points ont été abordés lors de ce point de presse, tels les échanges avec le Maroc, l’Afrique, l’Union européenne, les banques à l’étranger… A noter que le ministre a éludé deux questions sous prétexte qu’elles n’avaient pas trait au thème consacré du jour, à savoir les exportations. Il s’agit de l’affaire « Amila » et les controversées procédures d’achat dites de prescription. Auparavant, le ministre du Commerce a eu à procéder à la mise sous scellé(plombage), en présence de la douane, de trois convois de containers à MAF(ouate), MAG Papiers (rouleaux divers) au niveau de la zone industrielle, et la Sarl Boublenza(poudre de caroube) à Zenata, à destination de l’Italie, la Tunisie, la Suisse, le Liban, le Vietnam, chargés respectivement de plus de 214 tonnes (ouate), 14 tonnes (ouate), 24 tonnes et 70 tonnes, pour une valeur marchande de 2 039 dollars, 22 552 dollars, 82 500 euros (le montant de la cargaison du caroube n’a pas été communiqué). Il faut savoir que « Boublenza » qui a obtenu le Trophée « Export 2017 » exporte son produit vers 30 pays, à travers les 5 continents. « L’exportation est une activité qui tire vers le haut, elle est créatrice de richesses mais aussi de main-d’œuvre qualifiée », a souligné le gérant. n