Les descentes des équipes de contrôle des pratiques commerciales et de la répression des fraudes de la direction du commerce et des prix de Sidi Bel Abbès ont permis, au cours de l’année 2018, l’établissement de 3 920 procès-verbaux de poursuites judiciaires contre les commerçants qui ont violé les lois régissant la

pratique commerciale et d’enregistrer 4 679 infractions, ainsi que la fermeture de 300 locaux de commerce, pour manque d’hygiène, vente de produits impropres à la consommation et exposition de produits sur la voie publique, non-respect des conditions de conservation des produits périssables et encore pour activité en dehors du registre du commerce. Les 62 brigades composées d’inspecteurs de la direction du commerce chargées du contrôle au niveau des marchés et commerces ont réalisé durant la même période, 64 642 interventions au niveau des marchés, où ils ont saisi 12 tonnes de marchandises impropres à la consommation qu’ils ont évaluées à 5 milliards de centimes.

Elles avaient également la mission d’imposer le respect strict des normes d’hygiène et de sécurité alimentaire et contrôler les prix des produits subventionnés par l’Etat, d’où l’évaluation du gain illégal sur ces produits de large consommation à 4 milliards de centimes.
Les équipes de la DCP ont également effectué des rencontres de sensibilisation au profit des élèves des établissements et des stagiaires de la formation professionnelle, pour les mettre en garde sur les intoxications alimentaires et ont accompagné les opérateurs économiques dans leurs actions d’information du public, sur les produits consommables. La direction du commerce et des prix met à la disposition des citoyens, son numéro vert 10 20, pour dénoncer les commerçants transgresseurs des lois de la pratique commerciale. n