Pas moins de 22 784 interventions ont été effectuées par les brigades de contrôle de la direction du commerce de la wilaya d’Oum El Bouaghi au cours de l’année 2018, avons-nous appris de sources concordantes.

Les interventions en question ont abouti sur 11 751 concernant les pratiques commerciales et 11 033 ayant trait à la qualité et la répression des fraudes sanctionnées par l’établissement de 4 802 procès-verbaux dont 4 792 adressées aux instances judiciaires. D’autre part, les agents de contrôle ont aussi procédé à la saisie de marchandises dont la valeur est estimée à 20 442 877,56 DA, soit 15 100 000 DA pour les pratiques commerciales et 5 342 877,56 DA pour la qualité. Dans le cadre des mesures répressives prises à l’encontre des commerçants indélicats, les services du commerce ont prononcé pas moins de 314 fermetures administratives de commerce, soit 286 pour les pratiques commerciales et 28 pour la qualité.
Enfin sachant que la wilaya d’Oum El Bouaghi dispose de deux comptoirs régionaux en l’occurrence, Aïn Mlila réputé pour la pièce détachée et Aïn Fakroun pour le prêt-à-porter, la commercialisation sans délivrance de factures persiste dans ces marchés. De ce fait, les brigades de contrôle de la pratique commerciale ont comptabilisé pas moins de 5 949 095 576,15 DA de défaut de facturation. Quant aux brigades de contrôle de la qualité, elles ont procédé à la saisie de 12 tonnes de marchandises impropres à la consommation dont 3,4 tonnes de viande. K. M.