La sélection algérienne de cross-county s’est finalement contenté d’un seul titre aux championnats arabes 2019 (Toutes catégories), disputés samedi dernier à Amman (Jordanie) et remportés par le Maroc.

En effet, seul notre athlète junior Oussama Cherrad (spécialiste du 800 et du 1 500 m) s’est paré en or en dominant l’épreuve du 800 m lors de ces 23e Championnats arabes de cross-country (cadets, cadettes, juniors filles et garçons, seniors messieurs et dames). Au final, l’Algérie a comptabilisé sept médailles dont celle en or de notre jeune champion Cherrad.
Les six autres médailles (4 argent et 2 bronze) ont été obtenues dans les épreuves «par équipes» chez les seniors  (messieurs), seniors (dames), juniors (garçons), juniors (filles), cadets  et cadettes. Chez les seniors hommes et dames, c’est le Bahreïn qui a terminé en tête du classement devant le Maroc 2e, et l’Algérie à la 3e position. Chez les cadettes et juniors (filles et garçons), ce sont les athlètes marocains qui se sont imposés devant les Algériens, deuxièmes au classement final.
Modestes résultats
Ces modestes résultats de nos 36 athlètes présents à Amman s’expliquent bien par la mauvaise préparation de nos athlètes. Car, on ne voit pas pourquoi, nos crossmen ne se sont pas préparés à l’avance à ces joutes bien prévisibles ? D’ailleurs, bien avant le départ de la délégation algérienne à Amman, la fédération algérienne de la discipline (FAA) a bien précisé que «Ces championnats arabes des nations interviennent au moment où la quasi  totalité des internationaux algériens sont encore en pleine période de  préparation». La FAA a ajouté que cette situation  «empêche» ces crossmen «de viser top haut» à Amman, «surtout s’ils sont confrontés à des adversaires beaucoup plus en jambes».

Cherrad, la belle surprise
Néanmoins, et même si elle reconnaît ouvertement que ses athlètes n’ont  pas encore atteint leur rendement optimal, la FAA a signifié qu’elle  plaçait «tout de même quelques espoirs de performance sur certains  athlètes», notamment, «Oussama Cherrad» chez les juniors (garçons) et sur  le jeune Jijilien «Aïssa Lefilef chez les cadets (garçons). Et ce n’est finalement que le junior, Oussama Cherrad qui s’est distingué par une belle médaille d’or.
A noter qu’en plus de la Jordanie, pays hôte, plusieurs pays arabes ont pris part à  cette compétition, en l’occurrence le Maroc, Algérie, Irak, Djibouti, Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn, le  Sultanat d’Oman, le Koweït, Tunisie, Liban, Yémen et la Palestine.
La Fédération algérienne d’athlétisme a engagé un total de 36 athlètes  dans cette compétition, à raison de six candidats par catégorie d’âge et  par sexe, à savoir : 12 seniors (6 messieurs et 6 dames), 12 juniors (6  messieurs et 6 dames) ainsi que 12 cadets (6 garçons et 6 filles).