L’Agence locale des déchets de Tizi-Ouzou a lancé une série de visites au niveau de l’ensemble des décharges de la wilaya qui entre dans le cadre du plan établi par les autorités locales visant la lutte contre les décharges sauvages qui rongent la wilaya.

En dépit des campagnes de nettoyage menées dans l’ensemble des localités, les ordures ménagères continuent de joncher les artères des villes dégageant des odeurs nauséabondes. Se référant aux statistiques des visites effectuées par les services de l’Agence locale des déchets, 87 décharges sauvages ont été recensées au niveau local. L’objectif de ces visites est de sélectionner les lieux d’implantation des places réservées pour la réalisation des décharges et des centres d’enfouissement technique (CET) et le recensement de ces décharges et de leur qualité. Une opération qui entre dans le cadre de l’éradication de ces décharges sauvages qui constituent un fléau dramatique qui porte atteinte à la protection environnementale, mais aussi à la santé publique. Selon les services de l’Agence locale des déchets de la wilaya de Tizi Ouzou, la situation peut être maîtrisée lorsque les ordures ne sont pas cumulées, tout en rassurant que tous les moyens sont mis en place pour éradiquer ce fléau. A préciser que cette situation alarmante de prolifération des décharges sauvages, que ce soit au niveau des grandes villes ou des villages des différentes localités de la région, est due essentiellement au déficit enregistré dans la réalisation des CET qui font l’objet d’oppositions et sont le point noir de la région. D’ailleurs, les autorités locales interpellent les citoyens qui s’opposent à la réalisation de ces centres d’enfouissement technique qui sont à vocation d’intérêt public. n