L’Orchestre des jeunes de la Méditerranée (OJM) de l’Académie du Festival d’Aix, qui tient des auditions annuelles dans des villes méditerranéennes, organise quatre sessions de création interculturelle de son Orchestre.

Ces sessions sont ouvertes à une douzaine de jeunes musicien(ne)s du bassin méditerranéen (qui s’orientent vers une carrière artistique professionnelle) et qui ont une pratique soutenue de l’improvisation musicale, voire de la composition. «Chaque session est destinée à accueillir une grande diversité d’esthétiques musicales et d’expressions méditerranéennes et est pensée pour tous styles de musique mobilisant des éléments d’improvisations (jazz, musiques traditionnelles, musiques anciennes, etc.)», mentionne-t-on dans la présentation de ces sessions. Cette formation «offre une expérience interculturelle unique de la vie d’un ensemble en création, en répétitions et en tournées».
Les sessions de création interculturelle, qui prendront la forme d’ateliers collectifs, sont prévues, du 18 au 31 mars 2019, au Centre culturel international de Hammamet (Tunisie), du 14 au 30 avril à Istanbul (Turquie), du 5 au 21 juillet durant le Festival d’Aix-en-Provence (France), et au cours du mois d’août 2019 en Italie.
Les auditions sont ouvertes à des jeunes du bassin méditerranéen, âgés de 18 à 30 ans, et pratiquant les musiques improvisées (tous styles : du traditionnel de la Méditerranée, au jazz, en passant par les musiques anciennes, etc.). En Algérie, une audition est prévue le 24 janvier 2019 à l’Institut national supérieur de musique d’Alger (Insm). L’inscription à celle-ci se fait auprès de l’établissement. Il est précisé dans le communiqué qu’il n’est pas exigé «d’avoir été ou d’être étudiant dans un établissement de formation supérieur», et que durant les sessions, le travail pédagogique se déroule en anglais. «Tous les frais pédagogiques, d’hébergement, de restauration et de transport des sessions de création interculturelle sont pris en charge par l’OJM et ses partenaires. En revanche, l’OJM ne couvre aucun frais lié aux auditions», indique-t-on par ailleurs. Un programme destiné aux jeunes musicien(ne)s classiques de très haut niveau issus des conservatoires, universités et instituts supérieurs de musique du bassin méditerranéen est également proposé.
Il s’agit de la session symphonique de l’Orchestre des jeunes de la Méditerranée (OJM). Cette session «propose une formation musicale de très haut niveau avec le coaching d’artistes expérimenté(e)s et le travail de grandes pièces du répertoire symphonique sous la baguette de chef(fe)s de renom». Une audition, ouverte aux musiciens âgés de 16 à 26 ans, aura lieu le 24 janvier à Alger à l’Insm. Pour plus d’informations, consulter : https://academie.festival-aix.com.
R. C.