La direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj ont fait part mardi de la fermeture des marchés à bestiaux et l’interdiction de déplacement des cheptels vers les abattoirs sans autorisation exceptionnelle.

La décision de fermer les marchés à bestiaux et l’interdiction de déplacement des cheptels et de leur échange entre agriculteurs a pour objectif d’éviter la propagation de la fièvre aphteuse qui a touché plusieurs wilayas du pays, a souligné la même source à l’APS, précisant que la décision stipule interdiction de déplacement des cheptels vers les abattoirs sauf avec autorisation exceptionnelle émanant de l’inspection vétérinaire de la DSA. Ces mesures préventives coïncident avec le lancement d’une vaste campagne de contrôle à travers les 43 communes de la wilaya, mobilisant toutes les brigades de contrôle qui s’attèlent à prélever des échantillons de cheptels, a souligné la même source Elle a également fait état de la mobilisation également de vétérinaires dans les sections agricoles de daïras, de communes et des bureaux communaux de prévention sanitaire, avec de instructions fermes pour aller sur le terrain et effectuer le contrôle nécessaire sur tout le cheptel existant dans la wilaya. La même source a affirmé qu’aucun cas de fièvre aphteuse ou de peste des petits ruminants n’a été enregistré dans la wilaya, soutenant que les éleveurs ont été sensibilisés sur l’importance de signaler tout cas suspect ou agissement anormal de leurs cheptels et que les brigades de contrôle sont à pied d’œuvre pour prendre toutes les mesures et procédures préventives qui s’imposent dans ce genre de situation. La wilaya de Bordj Bou-Arréridj compte plus de 53 000 têtes de cheptel (18 000 têtes bovines et 35 000 têtes ovines et caprines), selon les statistiques de la DSA. (APS)