Des milliers de visiteurs ont célébré la fin de l’année 2018, au milieu des dunes de Taghit, l’enchanteresse, qui a l’un des plus beaux couchés de soleil au monde.
Cette année, cette daira qui est située à 93 km au sud-est de Béchar est devenue une destination prisée pour les Algériens.

Elle a été «envahie» par des touristes venus de plusieurs wilayas du nord du pays, pour passer la fête de fin d’année, au cœur des dunes du grand erg occidental. En coordination avec les responsables locaux, la Gendarmerie nationale a veillé à la sécurité de cet événement, en dressant des barrages de contrôle et en orientant les touristes, qui sont venus pour profiter de la beauté des sites culturels et historiques de cette daïra, tels que le ksar majestueux, le sable doré du grand erg occidental, les gravures rupestres et la palmeraie, auxquels s’ajoutent la chaleur humaine et la générosité légendaire de ses habitants. Le manque d’infrastructures d’hébergement a poussé les responsables locaux à héberger les touristes chez des particuliers. Les maisons d’hôte ainsi que l’auberge de jeunesse et le complexe de jeunes affichent complet depuis longtemps. Si cette fête a été une aubaine pour les commerçants de cette ville, une nouvelle stratégie est nécessaire, pour offrir plus de commodités aux touristes. «Il faut impliquer davantage la population locale et les associations dans ce genre de manifestations, pour que cette oasis préserve sa vocation touristique traditionnelle», a déclaré une jeune touriste. Contacté, un ancien élu nous a déclaré que les responsables locaux déplorent le manque de moyens, financier et humain, pour mieux accueillir les nombreux touristes venus de partout, fuyant le stress et les embouteillages des grandes villes.