Les élections partielles pour le Sénat, qui se sont déroulées ce samedi au niveau du siège de l’APW aux Cerisiers, ont été émaillées par des échauffourées qui ont opposé les militants du FLN à ceux du RND. Dans la mêlée, le député et secrétaire général de wilaya du RND

, Amine Senouci, a été grièvement blessé; il a reçu des coups violents sur la figure avant d’être atteint par une chaise lancée à la volée, si l’on croit Mohammed Guerriche, chargé de la communication auprès du bureau local du RND. Ces incidents se sont déroulés suite à la «défaite» du FLN face à son concurrent le RND qui a remporté les sénatoriales en la personne de Abdou Boudlal.
La rixe a éclaté sous les yeux du malheureux candidat FLN, le Dr Mohammed Bekhchi, président de l’APW, du sénateur sortant d’obédience FLN le Dr Ahmed Ouraghi, président de la commission finances auprès du Sénat, du député Kamel Bounaga, du directeur de la Cnas, le Dr Mohamed Acimi, entre autres… La victime a été évacuée vers les UMC du CHU Dr Tidjani-Damerdji de Tlemcen. Un sit-in enflammé devait être observé par les militants du FLN ce dimanche matin devant le siège de la wilaya. Un mouvement de protestation qui serait initié par le fougueux Bounaga, croit-on savoir. Ce dernier a l’art de haranguer les foules et de « coordonner » les marches.