L’Orchestre des jeunes d’Algérie (OJA) animera pour la première fois un concert exceptionnel, aujourd’hui, dès  19 heures au Palais de la culture Moufdi-Zakaria, sous la direction du maestro Salim Dada, initiateur de ce projet ambitieux, en partenariat avec l’Office national des droits d’auteurs et des droits voisins (ONDA).

Ce concert est l’aboutissement d’une semaine d’intenses répétitions au profit de près d’une centaine de jeunes venus de différentes régions d’Algérie, après un appel à candidature concernant tous les coins d’Algérie. Il est à noter que l’entrée est libre et gratuite. L’orchestre des jeunes d’Algérie «est un orchestre symphonique au profit des jeunes musiciens et au service du public assoiffé de grande musique et de beaux projets artistiques », souligne le communiqué parvenu à la rédaction. Il est également annoncé que cette expérience se poursuivra tout au long de l’année. En effet, cet orchestre se réunira de façon périodique, une à trois fois par an, particulièrement durant les vacances scolaires, et proposera à 60 jusqu’à 100 jeunes musiciens, âgés de 15 à 30 ans, venant de toute l’Algérie, un stage musical intense d’une semaine. Pour rappel, l’orchestre des jeunes d’Algérie est un rêve de longue date du musicologue et pédagogue Salim Dada, celui d’offrir un encadrement de qualité, afin de faire découvrir aux jeunes musiciens le fonctionnement d’un orchestre, de les former et de leur faire partager la passion commune de la musique universelle. La première session de ce stage au profit des jeunes musiciens, s’est déroulée du 22 au 28 décembre, à l’Institut national supérieur de musique d’Alger (Insm). Dans un entretien qu’il avait accordé à Reporters, Salim Dada avait confié à propos de ce projet : « A l’instar de tous les pays du monde, où la musique d’ensemble est développée et représente un réel ancrage vital, ainsi qu’un vecteur éducatif et créatif dans la société, l’idée m’est venue, voici quelques années, de créer un orchestre symphonique au profit de nos jeunes musiciens et au service de notre public assoiffé de grande musique et de beaux projets artistiques. J’ai soumis, il y a quelques mois, cette idée à Sami Bencheikh, directeur général de l’Onda, qui a vite été sensible et très enthousiasme pour le projet, par ses motivations, sa nécessité et sa capacité de compléter deux volets manquants dans nos formations musicales, la musique d’ensemble et la formation continue des ressortissants des établissements. » Il avait ainsi expliqué qu’avec sa propre expérience dans le domaine du symphonique, de l’enseignement et des projets avec la jeunesse, en Europe et dans le monde arabe, avec le soutien institutionnel et logistique de l’Onda, et la bonne organisation, le travail d’équipe, l’engagement et l’engouement de tout le monde, les conditions ont été réunies afin de «concrétiser et de réussir ce beau projet qu’est l’orchestre des jeunes d’Algérie ».n

Programme 
lGrieg Edvard (1843-1907)
« Peer Gynt Suite n.1 » Op.46
1. Au matin
2. La mort d’Aase
3. Danse d’Anitra
4. Dans l’antre du roi de la montagne
 
lVivaldi Antonio (1678-1741)
« Concerto pour basson et orchestre en mi mineur » RV 484
1. Allegro ma molto moderato
2. Larghetto
3. Allegro
Basson solo : Redouane Amir
 
lVilla-lobos Heitor (1887-1959)
«Aria » de la « Bacchiana Braziliana n° 5 »
(Orchestration : S. Dada)
Duo Basson/Guitare : Redouane Amir et Salim Dada
 
lPergolesi Giovanni Battista (1710-1736)
« Nina. Canzonetta »
(Arrangement et orchestration : S. Dada)
Tenor solo : Said Azzoug
 
lDada Salim (1975)
« Augustine, Son of Her Tears » (Extraits de la musique de film)