En plein road trip, Toronto a subi une véritable déroute sur le parquet d’Orlando vendredi (116-87), la faute notamment à l’énorme match de Nikola Vucevic (30 points, 20 rebonds, 8 passes).

Bien sûr, les Raptors ne s’étaient pas présentés avec toutes leurs armes. En l’absence de son axe meneur pivot composé de Kyle Lowry (dos) et Jonas Valanciunas (pouce), la franchise canadienne n’a pas fait le poids face à une équipe d’Orlando revancharde après avoir perdu sa dernière confrontation face aux Canadiens sur un tir au buzzer de Danny Green (91-93). Le Magic, qui restait sur quatre défaites de suite, dont une rouste infligée par San Antonio (90-129) et une autre, plus inquiétante, contre Phoenix après prolongation (120-122), a réagi avec autorité. Menés après un quart-temps (25-32, 13e), les hommes de Steve Clifford ont par la suite posé les barbelés sur la partie et mis les Raptors sous l’éteignoir. Résultat, une star, Kawhi Leonard, tenue à 21 points (10 dans le premier quart, 11 dans les trois derniers), des reptiles paumés dans leurs choix offensifs (29,5 %, soit 28 sur 95 au tir, alors qu’ils sont troisièmes de la ligue à ce jeu-là), et une addition salée (116-87), synonyme de perte de la première place de la conférence Est, récupérée par Milwaukee.