Les éléments de la brigade de police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement de la wilaya d’Alger ont effectué durant l’année 2018 plusieurs

interventions, notamment l’éradication de 354 décharges anarchiques et le recensement de 2 136 construction sans autorisation, a indiqué vendredi un communiqué de la Sûreté de la wilaya d’Alger. Dans le cadre de la préservation de l’urbanisme et de la protection de l’environnement et de la santé au niveau de son territoire de compétence, la brigade de police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement, a enregistré 2 136 interventions sur des sites de construction sans permis et 58 autres concernant la non-conformité de la construction ainsi que 1 419 interventions concernant l’activité commerciale illégale, a précisé le communiqué. S’agissant de la protection de l’environnement dans son volet relatif à la gestion, contrôle et élimination des déchets, la brigade a recensé
6 624 interventions relatives au jet et abandon de déchets ou au refus d’utilisation du système de déchets mis en place par les autorités concernés, 3 381 autres relatives au jet de déchets inertes résultant de l’exploitation de carrières, de mines et de travaux de destruction, de construction et de restauration, et 772 interventions ayant trait aux déchets sur la voie publique pouvant empêcher la circulation, ainsi que 356 autres relatives au jet de déchets sur la voie publique pouvant causer des accidents nocifs pour la santé, en sus de l’élimination de 354 décharges anarchiques en coordination avec les autorités locales, ajoute la source. Les services de l’hygiène et de la santé publique ont enregistré, selon la même source, 74 interventions pour abandon de cadavres d’animaux ou de matières d’origine animale. Concernant les espaces verts, la brigade de la protection de l’environnement a recensé 38 interventions pour mettre un terme aux dépassements portant atteinte et non-respect de ces espaces.n