Les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Tadjnanent, dans le sud de la wilaya de Mila, se sont déplacés, mercredi à 01H25, à la cité 110/Logements de la même ville,

pour porter secours et assistance à cinq membres d’une même famille, dont deux de sexe féminin âgés de 14 et 57 ans, ayant inhalé du monoxyde de carbone dégagé par un appareil de chauffage, indique un communiqué de ce corps parvenu à nos soins. Les cinq victimes souffrant de maux de tête, de vertiges et inconscientes ont été évacuées en urgence vers la polyclinique de Tadjnanent, précise le communiqué. Le monoxyde de carbone, ce tueur silencieux, continue de faire des victimes malgré toutes les campagnes de sensibilisation menées par les médias, la police, la Protection civile et la gendarmerie. La mauvaise qualité des appareils de chauffage fonctionnant au gaz et vendus, sans aucune garantie, par des arnaqueurs sans foi ni loi avides de gain facile, demeure la cause principale de la plupart de ce genre d’accidents. Z. A.