Les sapeurs-pompiers des unités de la Protection civile de la wilaya de Mila, présents sur tous les fronts et sollicités de toutes parts, font tout ce qui est en leur pouvoir pour arriver au plus vite sur les lieux des drames et sauver ce qui peut l’être.

De jour comme de nuit, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, ils répondent présent et très souvent, en risquant leur vie pour sauver d’autres vies. Pour les soldats du feu, c’est l’éternel qui-vive. Pendant que les autres dorment paisiblement, eux, sont en état d’alerte, dans l’attente d’un appel au secours. Ce mardi, les sapeurs-pompiers d’Oued Athmania sont intervenus au lieudit Dradra, sur la RN 05, pour porter secours et assistance à sept victimes d’un renversement d’une voiture de marque Peugeot 206 immatriculée dans la wilaya de Mila. Les sept victimes, âgées entre 7 et 47 ans, ont été évacuées vers l’hôpital d’Oued Athmania. La même journée, les éléments de l’unité de Chelghoum Laïd ont évacué le corps sans vie d’un homme âgé de 66 ans, découvert gisant près d’une mare d’eau au niveau de la ferme agricole Merad. Le cadavre ne présentait aucune trace de violence. La veille, les pompiers de Grarem Gouga ont déposé la dépouille mortelle d’un homme de 50 ans à la morgue de la polyclinique de la même ville. Le quinquagénaire a été écrasé par un camion sur la RN 27 au lieudit Ouled Mohamed relevant de la commune et de la daïra de Grarem Gouga. Le même jour, les pompiers de Tadjnanent dont intervenus pour porter secours à quatre victimes d’une collision survenue sur la RN 05, entre un camion semi-remorque et un véhicule de marque Dacia Logan.
Les pompiers de Teraï Beïnen sont, quant eux, intervenus pour circonscrire un incendie qui s’est déclaré au rez-de-chaussée d’une maison où étaient entassées 1 000 bottes de paille, toutes parties en fumée. n