La liste de 40 logements à caractère socio-locatifs, affichée au début de cette semaine dans la commune d’El-Ouricia (à l’ouest de Sétif), a été largement contestée par les habitants.

Ces derniers ont procédé, mardi, à la fermeture de la RN9 pour réclamer son annulation pure et simple. Par ailleurs, ces derniers ont, dans une deuxième action, fermé le siège de l’APC. Les habitants contestataires n’ont pas manqué d’accuser clairement les élus locaux qui auraient avantagé leurs proches. « Cette liste est entachée d’irrégularité », car elle comporte des bénéficiaires qui ne le méritent pas. Ces derniers ont pu être dans la liste grâce aux élus locaux. Nous demandons clairement l’annulation de cette liste », nous dira un représentant des habitants très en colère. Nos tentatives de joindre les élus locaux de l’APC ont échoué.A. L.