Sans les joueurs évoluant en Europe, l’Algérie affrontera, cet après-midi (13h00), la sélection du Qatar à Doha. Un match qui se déroulera sans le public et la presse à la demande des Qataris qui préparent la Coupe d’Asie des nations prévue aux Emirats arabes unis (5 janvier – 1er  février).

Malgré le contexte amical dans des conditions spéciales, cette rencontre est importante pour les 18 joueurs retenus pour ce rendez-vous. Ils auront tout à prouver sous les yeux d’un Djamel Belmadi, qui risque d’être intransigeant, pour piquer un ou deux éléments susceptibles d’intégrer l’équipe première.
Quoi qu’il en soit, pour le sélectionneur national, ce duel « va être un très bon test pour nos joueurs, une bonne opportunité de pouvoir démontrer leurs qualités et une opportunité pour moi aussi de voir à ce niveau ce qu’ils sont capables de faire». Le message est clair, il y a d’éventuelles places à prendre.
Le driver de l’EN a toujours laissé entendre qu’il fera jouer les meilleurs Dz. Mais, il a souvent donné l’impression que, pour lui, les éléments du cru ont beaucoup de lacunes et d’insuffisances techniques à travailler pour espérer prétendre à intégrer la sélection «A» et faire partie de ses plans. Pour sa première avec «El-Khadra» made in Algérie, où on retrouve deux Verts signataires à l’étranger qui sont Bounedjah (Al-Sadd) et Youcef Belaïli (Espérance Tunis) en l’occurrence, le successeur de Rabah Madjer vise à «créer une osmose, une homogénéité au sein du groupe, d’autant qu’ils n’ont pas l’habitude de jouer ensemble».
Aussi, il essayera sans doute d’enchaîner avec un nouveau succès au tableau pour l’Algérie.
Même s’il ne s’agit pas de l’équipe première. La dernière sortie des « A’ » face à l’Arabie saoudite, le 10 mai dernier à Cadix (Espagne), s’était soldée par une défaite (2/0). Cette fois, ça sera une autre équipe du Golfe au menu.
Là où Belmadi exerçait avant de prendre les rênes des « Fennecs ». Il a donc une idée sur l’adversaire du jour qui compte certains de ses anciens protégés à Al-Duhail qu’il coachait.
Une adversité «de qualité»
Pour l’ancien international des « Verts » entre 2000 et 2004, «le Qatar est en train de préparer la Coupe d’Asie, ils sont sur une série de très bons matchs. C’est une équipe de qualité». Les camarades de Abdelkader Bedrane (ES Sétif) feront face à un adversaire qui reste sur quatre victoires de rang face à la Suisse (1-0), l’Equateur (4-3), la Jordanie (2-0) et le Kirghizistan (1-0), avant de concéder un nul face aux Islandais (2-2) qui ont énormément progressé ces dernières années.
C’est pour dire que les poulains de Félix Sánchez Bas ne seront pas faciles à manier pour les Algériens cet après-midi. Plus que le résultat final de cette opposition sans spectateurs, c’est la prestation des joueurs qui sera importante. Elle primera pour Belmadi afin de changer d’avis ou pas sur le label local.n