Les unités du groupement territorial des gardes côtes d’Oran ont repêché mercredi le corps sans vie d’une personne au niveau de la zone rocheuse de l’Ile plane, relevant de la commune côtière de Bousfer (Aïn El Turck)

, a-t-on appris auprès de ce corps sécuritaire. Il s’agit d’un jeune homme d’une trentaine d’années. La victime, identifiée, fait partie des 29 candidats à l’émigration clandestine dont l’embarcation avait pris feu jeudi dernier au large des côtes oranaises. Neuf passagers ont été secourus par un navire battant pavillon libérien et évacués à l’hôpital de Ténès, dans la wilaya de Chlef. Les recherches, lancées après ce drame, ont permis de repêcher quatre corps sans vie, deux hommes, une dame et sa petite fille. Leurs dépouilles avaient été découvertes coincées dans la zone rocheuse des l’Iles Habibas et non loin de la côte de Gdyel. Le corps de ce 5ème noyé a été pris en charge par les éléments de la protection civile avant son transfert à la morgue de l’hôpital d’Aïn El Turck, a-t-on indiqué de même source.