Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a donné officiellement le départ, hier dans la matinée à partir du Palais des expositions de Pins-Maritimes (Safex-Alger), d’une caravane de 20 camions de fort tonnage à destination de Nouakchott (Mauritanie).

Le ministre a donné le détail de la nature des produits transportés par le convoi lors d’un point de presse, improvisé en marge de cet événement. Il s’agit de 220 tonnes de produits agricoles frais, 40 tonnes d’appareils électroménagers, 20 T de produits agroalimentaires et 20 T de produits hygiéniques. « Soit un total de 400 tonnes à destination de pays africains, transitant par la Mauritanie », à indiqué Saïd Djellab. Comme il a tenu à annoncer qu’un autre convoi allait prendre la route vers la même destination dans dix jours, suivi d’une troisième expédition dans quinze jours. « Ainsi à travers ces opérations d’exportation par voie terrestre, c’est la bataille de l’export qui est lancée », a indiqué le ministre. Et d’ajouter dans ce sens : « Je vous annonce d’ores et déjà d’autres expéditions pour l’année 2019, qui sera donc l’année de l’exportation hors hydrocarbures ». Ce qui laisse croire que le montant des exportations hors hydrocarbures, enregistré cette année, qui est de 2,6 milliards de dollars, va être facilement dépassé. C’est d’autant plus prévisible, si l’on tient compte que les volumes d’exportations de ciment vont presque doubler par rapport à 2018, non sans ajouter le début d’exportation de ronds à béton, selon les estimations du ministère de l’Industrie et des Mines. Il faut également savoir que les pouvoirs publics sont décidés à donner la priorité à l’acte d’exporter. En effet, en plus des mesures déjà prises, d’autres « plus importantes vont entrer en vigueur », a affirmé le ministre du Commerce tout récemment. Chose qui a commencé à prendre forme sur le terrain. Pour preuve, la cimenterie Cilas a reçu l’aval pour expédier par voie terrestre du clinker (ciment semi-fini) vers des pays d’Afrique de l’Ouest en transitant par le Niger. Pour le détail, ce sont 150 camions chargés de clinker qui vont prendre la route d’ici la fin de l’année 2018. Soulignons que le ministre du Commerce s’est aussi prononcé sur la 27e Foire de production nationale, avant de procéder à sa clôture, en fin d’après-midi, en présence d’un nombre important de participants. Il a estimé que l’édition 2018 a été excellente sur de nombreux plans. Se félicitant de l’entière implication des participants pour la réussite de
cette manifestation tout
en leur donnant rendez-vous pour l’année prochaine.