Radia Fertoul n’est plus en charge de l’équipe nationale de football (dames), un mois après l’élimination essuyée dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2018 disputée au Ghana, a annoncé mardi la Fédération algérienne (FAF) sur son site officiel.

« Un nouveau sélectionneur national de l’équipe A féminine sera installé, il sera également chargé de la mission de Directeur des équipes nationales (DEN) des sélections féminines », explique la FAF dans un communiqué. La sélection nationale s’est fait éliminer sans gloire dès le premier tour du tournoi, en concédant trois défaites en autant de matchs : face au Ghana (1-0), au Cameroun (3-0) et au Mali (3-2). Il s’agit de la plus mauvaise participation des Algériennes en phases finales de la CAN, après celle de 2010 en Afrique du Sud, marquée également par une élimination au premier tour sans décrocher le moindre point. Radia Fertoul, ancienne joueuse de l’équipe nationale, avait succédé à Azzedine Chih.