«Fekir offert au Real Madrid», c’est le titre de l’article de Marca publié tard sur son site dimanche soir. Le titre est prometteur mais le média espagnol n’en dira pas plus.

Quel intermédiaire aurait donc proposé au Real Madrid de recruter la star lyonnaise ? Une question sans réponse. Marca affirme toutefois que le club madrilène étudie bien cette piste afin de se renforcer lors du mercato hivernal qui ouvre ses portes dans une semaine. Le quotidien sportif affirme également que le Real cherche à anticiper la succession de Luka Modric, ce qui peut faire sourire tant le profil de Nabil Fekir semble éloigné de celui du Croate. Cette rumeur, dont on peut décemment douter de la crédibilité, a le mérite de remettre le dossier Fekir sur le devant de la scène. Il y a deux semaines, le champion du monde tricolore avait pris la parole pour évoquer sa situation à l’OL et cette prolongation qui tarde à venir. «On verra ça avec le président pour la prolongation», avait-il lâché sur RMC Sport après la qualification des Gones en huitièmes de finale de la Ligue des champions alors que son contrat court jusqu’en juin 2020. Dans la foulée, le créateur lyonnais avait éludé une question sur un départ dès cet hiver en prenant toutefois soin de glisser le célèbre «mais vous savez, dans le foot, rien n’est fait à l’avance.» A 25 ans, Nabil Fekir n’a connu que l’OL et se trouve actuellement en position de force pour gérer la suite de sa carrière, entre prolongation ou départ. Courtisé ces derniers temps par Chelsea, Liverpool, le Barça, voire le Real, donc, le Gone doit aussi gérer toutes ces tentations.