La France a appelé ses ressortissants à la « plus grande vigilance » dans leurs déplacements au Maroc, suite à l’assassinat sauvage par l’organisation terroriste Daech de deux randonneuses scandinaves dans la région de l’Atlas.

« Il est recommandé de faire preuve de la plus grande vigilance dans les déplacements, notamment dans les zones isolées », indique le Quai d’Orsay dans son conseil aux voyageurs français pour le Maroc, mis à jour le 21 décembre et qui est toujours valide mardi, rappelant que deux touristes européennes effectuant une randonnée dans le haut Atlas ont été assassinées. Il s’agit de Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans et une de ses amies, Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, étaient parties ensemble pour un mois de vacances au Maroc. Leurs corps ont été découverts sur un site où elles avaient planté la tente pour la nuit, à deux heures de marche du village d’Imlil, sur le chemin du Mont Toubkal. L’une des deux a été « décapitée » par le groupe terroriste autoproclamé « Etat islamique » (Daech/EI). Le Quai d’Orsay a recommandé, pour les excursions en montagne, « de ne pas partir seul et de contacter un organisme de voyage agréé ». 

L’ambassade des Etats-Unis à Rabat a recommandé pour sa par aux ressortissants américains au Maroc de faire preuve d’une plus grande prudence face au risque d’attaques terroristes après l’assassinat de deux touristes scandinaves, revendiqué par Daech. « A la lumière des récents assassinats de deux touristes scandinaves dans une région rurale proche d’Imlil, au Maroc, la mission (des Etats-Unis) recommande aux citoyens américains d’exercer à l’heure actuelle une prudence accrue », avertit l’ambassade américaine dans une alerte affichée sur son site internet. La représentation diplomatique a conseillé aux touristes américains se rendant au Maroc de « faire preuve de vigilance accrue en particulier dans les zones rurales et isolées » en leur préconisant de revoir leurs plans de sécurité personnel, de surveiller leur environnement immédiat et de se faire discrets. Une alerte similaire a été émise également par le gouvernement du Canada qui a averti ses ressortissants contre de nouvelles attaques dans ce pays, soulignant que « des terroristes peuvent frapper à tout moment ». Appelant à la vigilance, le gouvernement canadien, a indiqué que « même les lieux les plus sécurisés ne peuvent être considérés comme totalement sans  

danger ».
Dans une enquête menée par The Sun, à la suite de l’exécution par Daech des deux touristes scandinaves, le journaliste révèle que « le Maroc n’est plus un havre de paix et de stabilité du moment que les étrangers sont désormais devenus des cibles possibles pour les extrémistes locaux ». Ce pays est devenu aussi « un tremplin » pour les attaques terroristes de Daech et « le terreau » » du groupe extrémiste qui a envahi l’Europe, a-t-il ajouté.